Enfants: les conseils

Posté par  admin   à        jeudi, février 19, 2015     812 Views     Laisser vos impressions  

Tous les conseils et ségoulot tirés des livres de Rabbi Nahman

1. On doit faire attention à ce qu’un bébé garçon n’aille pas la tête découverte. (Sefer Hamidoth : Enfants n°2)

2. Un homme ne doit pas s’inquiéter pour les moyens de subsistance de ses enfants, car ils augmentent au fur et à mesure que les enfants grandissent. (idem n°3)
3. Jeûner le Jeudi est bénéfique pour élever ses enfants. (idem n°8)
4. Une femme pudique a le mérite d’avoir de bons enfants. (idem n°9)
5. Partir d’un endroit à l’autre fait engendrer une progéniture. (idem n°13)
6. Celui qui mange de la viande et boit du vin aura des enfants sains. (idem n°15)
7. Le mauvais oeil n’a pas de prise sur celui qui donne naissance en premier à une fille. (idem n°25)
8. Tout celui qui élève un orphelin dans sa maison ou qui enseigne la Torah au fils de son ami est considéré comme s’il les avait engendrés. (idem n°26-27)
9. Celui qui est affairé à étudier la Torah et à accomplir des actes de charité, aura le mérite d’engendrer de nombreux enfants. (idem n°35)
10.Tout celui qui fait la Havdalah (la bénédiction qui ‘sépare’ le Shabath de la semaine) aura des enfants mâles qui pourront être des instructeurs de la Loi Juive. (idem n°45)
11. On doit faire attention à ne pas donner à un bébé à téter d’une mauvaise femme, car le lait tété peut rendre pur ou impur. (idem n°47)
12. L’eau chaude et l’huile sont un bienfait pour la santé du bébé. (idem n°48)
13. Celui qui vient tôt et reste tard à la synagogue, prolonge les jours de ses enfants. (idem n°52)
14. En allumant les lumières de ‘Hanoukah et de Shabath, on a le mérite d’avoir des enfants érudits en Torah. (idem n°54)
15. Celui qui aime les Sages, ses enfants deviendront des Sages. Celui qui honore les Sages, ses gendres deviendront des Sages. (idem n°55)
16. Celui qui prélève la dîme de son argent à la charité, ses enfants seront sauvés de la diphtérie. (idem n°57)
17. Les myrtes que l’on se procure pour Shabath, donnent le mérite d’avoir des enfants érudits en Torah. (idem n°59)
18. Il faut apprendre à un enfant à bien se conduire dès son jeune âge . (idem n°64)
19. Les chants et les louanges de Dieu que l’on récite avant l’aube sont une ségoulah pour avoir des enfants, pour que celle qui allaite puisse avoir du lait si elle en manque et également pour que celle qui est mauvaise et coléreuse, change sa nature. (idem n°65)
20. Celui qui accepte les souffrances avec amour, est récompensé en ayant une progéniture qui vivra longtemps. (idem n°67)
21. La plupart des femmes stériles qui réussissent à être enceintes, donnent naissance à un garçon. (idem n°75)
22. Celui qui aspire à accomplir une Mitsvah, mais en est empêché, est récompensé en ayant des enfants. Ils hériteront de sa grandeur et mériteront d’accomplir cette Mitsvah. (idem n°79)
23. Un aimant est une ségoulah pour avoir des enfants. (idem n°81)
24. En récitant le passage des Tsitsith (Nombres 15:37-41), avec une grande dévotion, une grande crainte et en habillant ceux qui sont privés de vêtements, on a le mérite d’avoir des enfants mâles. (idem n°85)
25. Une ségoulah pour une mère qui allaite son bébé et n’a pas suffisamment de lait: son mari devra s’endeuiller sur la destruction de Jérusalem. (idem n°88)
26. Le nom de Dieu Elokah protège les enfants. (idem n°99)
27. Celui qui recherche la paix, aura le mérite de voir les enfants de ses enfants. (idem n°104)
28.Une personne qui honore son père a le mérite d’engendrer des garçons. (idem n°108)
29.Une ségoulah pour avoir des enfants: sois humble. (idem n°B.2)
30.Le fait de s’efforcer à racheter les captifs constitue une ségoulah pour enfanter. (idem n°B.4)
31.Réciter les Ma’amadoth (passages de la Torah récités à l’origine lors des sacrifices) est bénéfique pour avoir des enfants. (idem n°B.5)
32.La lettre Hébreu Héh façonnée en argent est une ségoulah pour croître et se multiplier. (idem n°B.6)
33.Celui qui enseigne la Torah au fils de son prochain, est considéré comme s’il avait amené au monde cet enfant, les paroles de la Torah et lui-même. (Sefer Hamidoth : Etude n°55)
34.En donnant la charité tu auras des enfants et il y aura l’harmonie et la paix parmi eux. (Sefer Hamidoth : Charité n°32)
35.Donner la charité protège la progéniture de l’homme.(Sefer Hamidoth : Charité n°51)
36.La foi, EMouNaH, a la même valeur numérique que BaNIM, les enfants. En ayant la foi on mérite d’avoir des enfants. (Likoutey Etsot Foi n°53)

 

A propos