Il était une femme…

Posté par  admin   à        vendredi, octobre 2, 2015     631 Views     Laisser vos impressions  

La lecture de cet article est strictement réservé aux femmes
Par Yael Taieb
Leilouy Nishmat Zara bat Tourkia
Titre : Il était une femme…
T’es-tu posée une fois la question suivante : Qu’est-ce qu’Hachem attend de toi ?
L’univers a été créé pour faire résider la Présence Divine dans ce monde ci, à travers le shalom qui doit régner dans le couple.
Comment une femme va pouvoir commencer à accomplir la volonté d’Hachem? A travers son mariage. Eh oui, avant le mariage nous étions en vacances! Rappelons-nous combien nos parents ont passé l’éponge et fermé les yeux «par amour pour nous!».
Mais ce que tu dois savoir, c’est que ton mari, lui, ne fermera les yeux sur rien. Ce n’est donc qu’à travers ton mariage que tu vas commencer à travailler tes traits de caractères.
Une condition est obligatoire pour que tu y arrives : croire véritablement que l’homme avec qui tu es passée sous la houppa, c’est ton zivoug agoun ! Le vrai entremetteur, n’est ni ta copine, ni ta tante, ni la boite de nuit ou le cinéma, c’est uniquement le Maitre du monde qui te l’a fait connaître. De là, il faut automatiquement comprendre que tu ne t’es pas trompée, car l’erreur est impossible chez Hachem, Il ne veut que notre bien. Donc s’il y a un problème, c’est qu’il vient de nous !
Efface toutes tes séries télévisées où l’homme est toujours parfait, oublie tes romans à l’eau de rose et les contes de fée qui t’ont pollués l’esprit, et ne regarde ni le mari de ta copine ni celui de ta soeur.
Avant de te parler de shalom bayit, je vais tout d’abord te parler de shalom avec toi-même, à savoir accepter avec emouna la famille où tu es née et la vie que tu as eue, avec toutes ces épreuves. Des épreuves qui souvent laissent des blessures qui n’arrivent pas à cicatriser (par manque d’emouna) et qui vont te gâcher ta vie.
Saches qu’Hachem est entièrement bon, et que tout ce que tu as passé c’était Sa volonté. Même si tu ne comprends pas, accepte avec amour car Lui seul connaît toute l’histoire avec les tenants et les aboutissants, depuis la création du monde et jusqu’à la venue du Machiah.
Hachem t’aime, tu es Sa fille chérie. Qui que tu sois et quoi que tu aies fait, tu peux toujours tout réparer, ne te culpabilises pas ! Ce n’est qu’en adoptant cet état d’esprit que tu pourras acquérir le shalom avec toi même, pour ensuite le transmettre à ta maison et à tous ceux qui sont autour de toi. Ne t’effraie pas si tu as constaté un changement en toi après le mariage. Ce n’est qu’à travers ton mari et tes enfants que tu vas pouvoir travailler tes traits de caractère et développer, tout au long de ta vie, cette foi si particulière à la femme, qu’Hachem nous a donné en cadeau. A l’image d’une pièce de théâtre, même si le comédien face à moi (mon mari) a un blanc et oublie son texte, il faut réciter le sien quoi qu’il arrive ! A 120 ans, nous devrons toutes nous présenter devant Hachem pour lui dire « J’ai rempli mon rôle malgré les ‘blancs’ de mon mari et même s’il n’a pas été comme il faut où comme je l’aurai voulu, voire rêvé… »
Comme tu le lis, nous avons une grande responsabilité : nous sommes les piliers de nos maisons ! Afin d’arriver à accomplir cette tâche avec foi et amour, sers-toi de l’arme absolue qu’Hachem t’a donné : utilises ta bouche pour créer des tefilots (prières) qui se transformeront en bouquets de fleurs que tu offriras à Hachem.

A propos