La prière, notre seule arme.

Posté par  admin   à        lundi, février 12, 2018     1114 Views     Laisser vos impressions  

La seule arme que possède un juif pour se sortir  des épreuves qu’il rencontre c’est la prière. C’est la seule aide qui existe pour gagner toutes ses batailles aussi bien  spirituelles que  matérielles.

Une arme puissante

Que nous voulions vaincre notre mauvais penchant, effacer nos mauvais traits de caractères ou bien encore faire face à des opposants , des ennemis ou des personnes qui peuvent nous vouloir du mal, Dieu Préserve, il faut savoir et garder à l’esprit que l’unique recours pour nous est de multiplier les requêtes au Maître du monde. Il ne faut pas hésiter à utiliser toute la variété de prières qui existent: des téhilim, des prières déjà écrites dans certains ouvrages comme Likoutey téfilot, rédigées par Rabbi Nathan et inspirées des enseignements de Rabbi Nahman. Bien sûr, nous avons aussi la possibilité de nous adresser à Dieu, en lui parlant sincèrement et simplement, comme si l’on se confiait à un bon ami, et en lui formulant nos demandes.

Comment et quand prier

Il faut prier et mettre toute sa force et tout son coeur dans chacun des mots en étant animés par la foi que Dieu est tout proche et qu’Il écoute attentivement toute notre prière. Il faut demander pour tout ce dont nous avons besoin en expliquant avec détails notre situation, nos sentiments et en suppliant Dieu de nous venir en aide. Ce n’est que de cette manière que nous pourrons sortir de toutes sortes de malheurs et de souffrances.  

Prier est souvent difficile, d’autant plus que le mauvais penchant concentre toutes ses forces pour nous en écarter. Nous devons juste graver en nous qu’il n’y pas d’autre voie

pour arriver à trouver de vraies solutions. Les efforts que nous aurons à fournir dans la prière ne sont rien comparés à l’amertume qui nous attend si nous la négligeons et si nous préférons résoudre nos problèmes par d’autres moyens.

Inutile de savoir prier, ce qui compte c’est se lancer tant bien que mal et surtout demander à Dieu de nous donner les mots et l’aisance pour le faire, car tout vient de Lui, même les paroles que nous allons prononcer dans nos requêtes.

Quand la prière fait véritablement partie de notre quotidien alors notre perception de la vie change et nous goûtons à une paix intérieure, à une sérénité qu’aucune session de yoga ou escapade en montagne ne pourrait nous faire ressentir.    

Aharon Chetrit

 

A propos