La tsédaka contre le mauvais penchant

Posté par  admin   à        samedi, décembre 27, 2014     1251 Views     Laisser vos impressions  

On sait tous que la tsédaka profite à celui qui reçoit mais ce que l’on sait moins c’est qu’elle profite encore plus à celui qui l’a fait. Donner la charité à un pauvre méritant permet, selon Rabbi Nahman, de réduire la puissance de notre mauvais penchant.

A propos