Le super Rav

Posté par  admin   à  ,       mercredi, février 22, 2017     1590 Views     Laisser vos impressions  

Comprendre et intégrer ce que nous apprenons dans le domaine de la Torah demande parfois l’aide extérieur d’un Rav. Qui est-il ? Comment le trouver?

La recherche du Rav authentique

« Celui qui souhaite trouver la vraie vérité et qui ne se ment pas à lui-même peut parvenir à saisir où se trouve la connaissance authentique de la Torah, fiable et sur laquelle il est possible de se reposer et aussi distinguer qui sont les vrais tsadikim de la génération et de qui il est souhaitable de se rapprocher ». ( Rabbi Israel Ber Odesser- Ibé Hanahal- lettre 2)

Chacun doit chercher à comprendre la Torah et à pouvoir tirer des conseils droits et efficaces de ce qu’il étudie. Cependant, la plupart d’entre nous n’avons pas le niveau spirituel pour le faire tout seul.

C’est pourquoi nous avons besoin d’un super rav, un tsadik authentique, capable de faire ce travail pour nous. Celui qui pense l’avoir trouvé sans l’avoir cherché doit se convaincre qu’il ne l’a certainement pas réellement  trouvé.

Comment le trouver ?

Rabbi Nahman nous conseille de beaucoup prier et de demander à Dieu de nous prendre en pitié et de nous montrer ce Rav dans notre génération. Car « il n’y a pas de génération orpheline » . Rabbi Israël nous dit qu’il faut tout d’abord vouloir trouver cette grande vérité. La première action sera de faire table rase des mensonges qui habitent notre esprit et qui nous empêchent de voir la vérité en face. Suis-je vraiment au niveau ou je pense pouvoir l’être ? Suis-je vraiment en train de progresser en tant que juif ,en tant que personne? Suis-je bien à la place dont j’ai toujours rêvé? Suis-je en train de me réaliser?

Ce n’est pas chose facile d’admettre notre médiocrité et notre éloignement de la vérité. Pourtant, c’est nécessaire pour pouvoir désirer se rapprocher vraiment de la vérité et chercher celui qui, dans la génération sera capable de la graver dans notre coeur.

Où est -il ce super Rav qui saura faire des merveilles avec moi? Si je l’avais déjà rencontré ça se saurait. Je m’en serai aperçu… il y a bien longtemps! J’aurais évolué un tant soit peu. Mais voilà j’ai un Rav et j’en fréquente même plusieurs. Ils s’y connaissent tous en Torah,  s’expriment bien , ils sont gentils et même attentionnés. Ont-ils réussi depuis le temps à me sortir de mes vrais problèmes personnels , de mes angoisses , de mes peurs , de mes défauts. Oui? Un peu? en vérité, si je fais bien le point… pas vraiment. C’est sûr que ça me fait du bien d’aller les voir, ça me soulage un peu mais je ne suis pas complètement débarrassé de mes problèmes. Loin de là. De toute façon on se dit que ça n’existe pas un super Rav capable de traiter mes problèmes à la racine et de les éradiquer… ça se saurait! On aurait déjà vu ça en en-tête dans Hamodia. Non? 

Il existe bel et bien, ce super Rav 

Alors bienvenu au club! Il existe un super Rav dans cette génération à qui Dieu a confié la mission de nous faire gagner la guerre contre le Yetser hara , de nous hisser au niveau d’une foi parfaite et de faire de nous de grands tsadikim. Vous voulez son adresse? Elle sera disponible pour tout celui qui va se mettre à chercher, vraiment, en priant Dieu et en le suppliant de lui révéler l’identité de ce Rav.

Vous donner son nom ne vous avancera pas tellement car pour recevoir une si grande vérité, si importante pour le devenir de notre âme et celui de tout le peuple d’Israël il important d’être prêt, et surtout il faut avoir des récipients spirituels. Ces derniers seront en fonction de la qualité et de l’intensité de notre recherche.

Ytro a cherché sincèrement la vérité toute sa vie. Les différentes religions qu’il a pratiquées n’ont été que des étapes intermédiaires en route vers le cap qu’il s’était fixé depuis le départ: trouver la « vraie » vérité de ce monde.  Qui, parmi tous les Dieux de l’époque était le vrai Dieu et par la même occasion qui était son représentant authentique? Ni l’argent, ni les honneurs qu’il pouvait recevoir en étant devenu une sommité. Aucune des religions dans lesquelles il évoluait, n’ont entamé sa soif de vérité et sa volonté de sacrifier à chaque fois tout ce qu’il avait acquis et tout ce qu’il croyait avoir compris pour la grande et belle vérité: « Hachem est le plus grand de tous les Dieux » et Moché son fidèle serviteur est le guide unique, seul capable de lui montrer comment se hisser vers son créateur.      

Rabbi Nathan nous révèle que le grand honneur qui peut être fait à Dieu ici-bas c’est, malgré notre éloignement et notre petitesse, investir toutes nos forces et nos moyens, à l’instar d’Ytro pour trouver celui dans la génération nous conduira à Lui de façon certaine. 

Par Aharon Chetrit

A propos