Tout cet eloignement n’est en realite qu’un rapprochement

Posté par  admin   à        mercredi, octobre 21, 2020     62 Views     Laisser vos impressions  

« Tout cet éloignement n’est en réalité qu’un rapprochement… »
Lorsqu’un homme s’engage dans le service de Dieu, alors on lui donne l’impression d’être repoussé du Ciel, comme si l’entrée dans le service divin lui était totalement refusée. En vérité, tout cet éloignement n’est en réalité qu’un rapprochement, et un très grand renforcement lui est nécessaire pour ne pas se décourager, à Dieu ne plaise. En effet, l’homme constate parfois qu’après de nombreux jours et années passés à se fatiguer et à fournir des efforts soutenus pour servir Dieu, il est toujours extrêmement loin et n’a même pas commencé à franchir les portes de la sainteté. Il constate qu’il retrouve en lui encore de la petitesse et de la matérialité, des fantasmes et des fortes confusions, et que même la plus petite chose relevant de la sainteté qu’il souhaite accomplir dans son service divin est entravée.
Il a ainsi l’impression que le Saint béni soit-Il ne le regarde pas et ne lui accorde aucune attention et ne s’intéresse aucunement à son service. Ainsi bien qu’il crie constamment, supplie et implore l’Eternel de lui venir en aide dans son rapprochement, il constate qu’il est toujours très éloigné de Lui. Il a donc l’impression que le Saint béni soit-Il ne le considère aucunement, comme s’Il ne voulait pas de son service.
C’est pour toutes ces raisons, qu’il convient de beaucoup se renforcer, abondamment, sans tenir compte de cela, car tout cet « éloignement » est en réalité un rapprochement. Ainsi, tous les Justes l’on déjà vécu, et nous avons clairement entendu de leur bouche qu’ils avaient l’impression que le Saint béni soit-Il ne les considérait pas et le ne leur répondait pas.
En effet, ils ont constaté que pendant longtemps, ils demandaient, fournissaient des efforts et se consacraient au service du Saint béni soit-Il tout en se sentant encore extrêmement éloignés (de Lui). Et s’ils ne s’étaient pas renforcés, sans y prêter attention (à cet éloignement apparent), ils seraient restés sur leur position initiale et n’auraient pu atteindre leur niveau actuel.
Telle est la règle à suivre, mon cher frère : sois fort et courageux et accroche-toi de toutes tes forces afin de rester ferme dans ton service divin, sans faire attention ni considérer tout ce qui a été évoqué auparavant ou qui s’y apparente.
Ainsi, si tu es très loin du Saint béni soit-Il et si tu as véritablement l’impression de constamment fauter devant Lui, quoi qu’il en soit, sache que chez l’homme, créature tellement matérielle, chacun des gestes qu’il entreprend pour se défaire petit à petit (de sa matérialité) et se tourner vers le Saint béni soit-Il, s’avère extrêmement important et précieux (pour Dieu).
Ainsi, en se détachant de sa matérialité, ne serait-ce que d’un point infiniment petit, il fait en réalité de cette manière, un bond de milliers de kilomètres dans les mondes supérieurs.
Extrait de la Torah 48 – Likoutey Moharane Tinyana (2ème partie)

A propos