Priere pour la guerison

Posté par  admin   à        dimanche, juin 13, 2021     3674 Views     Laisser vos impressions  

PRIERE POUR LA GUÉRISON

Éternel, ô Éternel, Dieu Tout-puissant, empli de clémence, de grâce, de longanimité, d’une bienveillance infinie et d’équité, étendant Sa miséricorde jusqu’à la millième génération, indulgent devant la faute, le péché, les transgressions, et expiant (le pécheur repentant). À Toi, ô Éternel, appartient la grandeur, la toute-puissance, la gloire, l’éclat et la majesté. À Toi, tout ce qui est dans le ciel et sur la terre. À Toi, l’empire et la souveraineté sur toute chose.
Entre Tes mains reposent le sort de tout être vivant, le souffle de tout homme. Tu détiens la force et la puissance d’élever, de raffermir et guérir l’homme qui a atteint la poussière jusqu’aux tréfonds de son âme ; rien ne T’est impossible et le sort de tout être vivant repose entre Tes mains. C’est pourquoi, Dieu fidèle, Père miséricordieux, Toi qui apportes la guérison à tous les malades de Ton peuple Israël, même à ceux qui sont déjà aux portes de la mort ; Toi qui panses les plaies de tous ceux qui Te sont chers, qui sauves de la fosse ceux qui Te sont fidèles et qui délivres les misérables du trépas ; Toi qui es un Médecin digne de confiance, veuille, dans Ta bonté infinie, Ta grâce et Ta compassion, accorder la guérison à (un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle) dont l’esprit et l’être sont accablés, afin qu’il ne sombre pas dans l’abîme. Emplis-Toi de miséricorde à son égard afin de le rétablir, de le guérir, de lui restituer des forces et de lui rendre sa vitalité ! Ne considère que ses mérites et ses actes justes et noie ses fautes dans les profondeurs de la mer. Que Ta miséricorde l’emporte sur Ton courroux et que Tu lui apportes une guérison parfaite, tant physique que mentale. Renouvelle sa jeunesse comme celle de l’aigle et apporte-lui, ainsi qu’à tous les malades d’Israël, remède et santé, remède de bénédiction, remède de guérison, remède de miséricorde et de clémence, remède connu et répandu, remède de compassion et de paix et de vitalité ; un remède lui assurant une vie longue et heureuse.
Qu’en sa faveur et en celle de tous les malades d’Israël s’accomplissent les versets écrits par la main de Ton fidèle serviteur Moshé : « Et il dit : “Si tu écoutes la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à Ses yeux, si tu es docile à Ses préceptes et fidèle à toutes Ses lois, aucune des maladies dont J’ai frappé l’Égypte ne t’atteindra, car c’est Moi, l’Éternel, qui te guéris.’’ » Et « Vous servirez uniquement l’Éternel votre Dieu ; Je bénirai ta nourriture et ton eau et J’écarterai de toi toute maladie. Aucune femme n’avortera ou ne sera stérile dans ton pays, Je multiplierai le nombre de tes jours. » « L’Éternel écartera de toi toutes maladies et toutes plaies, telles celles qui s’abattirent sur l’Égypte, ce n’est pas à toi qu’Il les infligera, mais à tes ennemis. »
Et par l’intermédiaire de Tes prophètes : « Vous mangerez une nourriture abondante et serez rassasiés, vous glorifierez le Nom de l’Éternel, votre Dieu, qui aura fait pour vous tant de prodiges et plus jamais vous, Mon peuple, n’aurez à rougir. » « J’ai observé ses voies et Je veux le guérir, le guider, lui apporter la consolation, à lui et à ceux qui sont en deuil pour lui. Celui qui crée la parole : “Paix, paix, dit-Il, pour celui qui est éloigné comme pour celui qui est proche ! Je le guérirai”, ainsi parle l’Éternel. » « Mais pour vous qui révérez Mon Nom, se lèvera le soleil d’équité, portant la guérison dans ses rayons. » Et « C’est alors que ta lumière poindra comme l’aube, que ta guérison sera prompte à éclore. »
Soigne-nous, ô Éternel et nous serons guéris corps et âme ; secours-nous et nous serons secourus. Ô Toi, objet de toutes nos louanges, apporte une guérison complète à tous les malades de toute la maison d’Israël et en particulier à (un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle), guéris ses deux cent quarante-huit membres et ses trois cent soixante-cinq tendons. Guéris-le comme Tu guéris le roi ‘Hizkiyahou régnant sur le royaume de Yéhouda, de la maladie qui l’avait frappé et telle la prophétesse Myriam que Tu guéris de la lèpre. Au nom des noms sacrés de Tes treize vertus de miséricorde, Seigneur, de grâce, guéris (un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle), relève-le de sa maladie afin qu’il puisse jouir d’une longue vie pour Te servir avec amour et crainte. (Prière extraite du Shaaré Tsion)
Prière à réciter en cas de changement du nom d’un malade.
Quand bien même ce malade aurait était condamné par Ton tribunal de justice, à mourir de la maladie dont il est atteint, nos saints Maîtres nous ont enseigné que trois choses sont en mesure de déchirer le verdict rendu à l’encontre d’un homme et, parmi elles, le changement de son nom. En modifiant le nom du malade, leurs paroles se réaliseront car le malade est devenu quelqu’un d’autre. Et si une sentence de mort a été décrétée à l’encontre d’ « un tel » (ancien nom), elle ne l’a pas été à l’encontre d’ « un tel » (nouveau nom). De même que son nom a été changé, que son verdict soit changé. Que la rigueur soit transformée en miséricorde, que la mort permute avec la vie, que la maladie devienne guérison complète (pour un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle).
En vertu de tous Tes saints Noms écrits dans ce Livre de la Thora et des noms de tous les anges préposés à la guérison et à la réussite, apporte une prompte et complète guérison à (un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle). Prolonge sa vie et qu’il puisse en profiter, plein de forces, dans la paix et le bonheur, dès à présent et pour l’éternité. Amen, Sélah. (Prière extraite du Shaaré Tsion)
Bénédiction pour la guérison d’un malade.
Que celui qui a béni nos pères, Avraham, Its’hak et Yaakov, Moshé, Aharon, David et Shlomo, guérisse ce malade (un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle) en vertu du don fait par (un tel fils d’une telle) en sa faveur. Que par cela le Saint béni soit-Il déborde de compassion à son égard, afin de le rétablir, le guérir et lui rendre force et vitalité. Qu’Il lui accorde des cieux une prompte guérison physique et mentale, à ses deux cent quarante-huit membres et ses trois cent soixante-cinq tendons, parmi tous les autres malades d’Israël au plus tôt ! (durant Shabath : Point de cris en ce jour de Shabath, la guérison est imminente.) Amen !
Prière à réciter par l’assemblée après avoir distribué sept parts d’aumône pour la guérison d’un malade.
Au nom de l’unification du Saint béni soit-Il et de Sa Présence et au nom de tout le peuple d’Israël, nous donnons l’aumône en faveur de (un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle) et nous partageons ce don en sept parts d’aumône. Que ce don le sauve des sept châtiments mentionnés dans la Thora ainsi que des sept feux de la Géhenne. Que s’accomplisse à son propos les versets : « La Tsédaka sauve de la mort. » Oui, que cet acte de charité apporte la vie : « Le Juste échappe à la détresse et le scélérat prend sa place. »
C’est pourquoi, Toi, le Saint béni soit-Il, le Roi des rois, accueille favorablement ce don, considère-le comme le Rachat de son âme (Pidyone), comme il est écrit : « Dieu rachète le peuple d’Israël de toutes ses détresses. » « Que l’on rende grâce à l’Éternel pour Sa bonté, pour Ses miracles en faveur des hommes ! » « S’il est alors un ange qui intercède pour lui, un seul entre mille, qui révèle à l’homme son devoir, qu’il le prenne en pitié et dise : “Fais-lui grâce, rachète-le pour qu’il ne plonge pas dans la fosse, j’ai obtenu sa rançon.” » Amen Sélah !
Que cette prière que nous T’adressons en faveur de (un tel fils d’une telle ou une telle fille d’une telle) soit agréée devant Toi comme le vin versé en libation sur l’autel ! Que le mérite de la Thora, des Patriarches, de l’assemblée d’Israël et des enfants purs qui étudient la Thora, le protège et lui vienne en aide. Amen. (Prière extraite du Shaaré Tsion)

Prière extraite du Likouté Téfiloth tiré de « Les sources du salut » édité par le Keren Rabbi Israel

A propos